Menaces à Dominique-Racine: le concierge reconnu non responsable

Le concierge de l'École secondaire de L'Odyssée / Dominique-Racine a été reconnu non criminellement responsable pour troubles mentaux hier au palais de justice de Chicoutimi.

Éric Bergeron était accusé d'avoir menacé des élèves. 

Il faisait aussi face à des accusations de possession de stupéfiants et mal entreposage d'une arme à feu.

Le concierge était en phase maniaque lorsqu'il a commis ces gestes, a déterminé un psychiatre. L'homme de 47 ans était incapable de distinguer le bien du mal, explique Le Quotidien.

Éric Bergeron demeure chez ses parents jusqu'à ce qu'il soit complètement évalué par la Commission d'examen des troubles mentaux.