Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean: une rentrée scolaire difficile

La rentrée des classes s'annonce très difficile pour Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est que l'entrepôt de l'organisme de dépannage alimentaire n'est rempli qu'à la moitié de sa capacité.

D'avril 2016 à mars 2017, 6 244 personnes dont 668 enfants un reçu un minimum de services chaque mois sur près de 10 000 demandeurs.

La directrice générale de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, Carole Simard explique que la population est très généreuse dans le temps des fêtes, mais oublie la période scolaire.

«Les besoins sont grands, les enfants qui entrent à l'école. Les parents paient les livres, les fournitures scolaires, donc ils ont moins d'argent à mettre sur l'épicerie.  Les gens croient que la pauvreté c'est seulement à Noël dans la période des fêtes on n'y pense pas. »