Nouvelles compressions budgétaires de 10M$ dans le réseau de la santé dénoncées

Accompagné de membres du syndicat de l'APTS, le député Sylvain Gaudreault a dénoncé ce matin les nouvelles compressions budgétaires de 10 millions de dollars annoncées dans le réseau régional de la santé.

Éducateur spécialisé depuis 25 ans au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Sonny Gagné indique que déjà plusieurs services à la population ont été amputés.

« Les exemples concrets l'atelier horticole à Alma, beau médium de travail, une autre perte de service, l'atelier Saint-Ambroise ça s'est caractérisé ces deux fermetures-là par quatre fermetures de postes. »

Les compressions dans le milieu de la santé ont aussi un effet sur le personnel.

« L'an passé, on a formé 21 personnes au mois de juin et cette année au mois de juin il en reste 7. Elles sont passées par chez nous, elles ont vu nos conditions de travail et sont parties. »

Les nouvelles compressions de 10M$ sont inacceptables et arrivent au même moment que la hausse des primes de médecins selon Sylvain Gaudreault.

« Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a assez passé au cash. Au même moment on a des primes qui sont augmentées pour les médecins spécialistes. Par exemple, prime pour assiduité, prime pour signer des déclarations de décès, c'est complètement déséquilibré. »