Onze résidences pour aînés dont le Manoir Champlain déposent un avis de grève

Les employés du Manoir Champlain de Chicoutimi qui prévoient être en grève les 30 et 31 mai ainsi que le 1er juin ne seront pas seuls.

Le Syndicat québécois des employés de service dépose un avis de grève dans 11 résidences privées pour personnes âgées du Québec, nous dit la présidente syndicale régionale, Annie Potvin. : 

 

« On avait 27 résidences qui ont commencé les négociations en septembre 2018. Onze de ses 27 résidences ont obtenu un mandat de grève étant donné que la négociation n'aboutit pas. »

 

Les mille travailleurs réclament un salaire de 15 $ l'heure à l'embauche. Il s'agit de préposés aux bénéficiaires, au service aux tables, à l'entretien ménager, à la réception ainsi que des infirmières auxiliaires. Les primes au travail notamment la nuit et le weekend sont aussi au coeur des discussions. Les employés assurent que si une grève est déclenchée, tous les soins de santé aux patients seront octroyés. Les employés pourraient ne pas faire certains travaux ménagers ou servir les repas aux résidents dans des assiettes en carton pour ne pas avoir à faire la vaisselle, par exemple.

Les résidences touchées se trouvent dans les régions de Montréal, Québec, Laval, Trois-Rivières, Saint-Jean-sur-Richelieu et Saguenay. Une rencontre de négociation est prévue le 24 mai.