Pour ou contre le suffrage proportionnel?

La CAQ a présenté à ses députés une réforme du mode de scrutin qui propose que 45 députés soient élus selon le pourcentage d'appuis obtenu par le parti. Autremement dit, 80 des 125 députés représenteraient des circonscriptions et les autres seraient élus au suffrage proportionnel.

Une idée qui suscite plusieurs réactions puisque selon ce modèle, la CAQ ne formerait présentement pas un gouvernement majoritaire.

La députée de Roberval, Nancy Guillemette avoue que des citoyens sont inquiets :

« J'ai entendu des inquiétudes à certains égards. Pour moi je pense que c'est un gros enjeu. Je pense qu'on devrait demander à la population son avis.»

Le modèle ne serait pas appliqué aux élections de 2022 et pourrait faire l'objet d'un référendum nous dit le premier ministre François Legault :

« Si on met plusieurs sièges, 45 ou 50 en candidats de liste, c'est un changement important. Alors je peux comprendre que des gens demandent un référendum. »