Procès d'All Boivin: contre-interrogatoire de la victime

Procès d'All Boivin: le contre-interrogatoire de la présumée victime s'est déroulé toute la journée hier au palais de justice de Chicoutimi.

La dame maintient qu'elle a été violemment battue, séquestrée et agressée sexuellement. 

L'avocat de la défense, Me Pierre Gagnon, a cependant fait ressortir plusieurs trous de mémoire qui selon elle, seraient dus à sa consommation de stupéfiants. 

Me Gagnon a tenté de faire admettre à la victime qu'elle a déclenché plusieurs conflits dans les jours précédents l'altercation.

La jeune femme a reconnu avoir frappé l'accusé, mais elle n'aurait jamais osé s'attaquer à All Boivin vu sa carrure imposante.

La défense l'a aussi questionnée sur ses pratiques sexuelles.

Violente altercation

Rappelons que mardi, la jeune femme a raconté qu'All Boivin l'aurait ruée de coups et aurait frappé sa tête contre le mur, l'accusant de lui avoir dérobé 8 000 $.

Il l'aurait aspergé à 2 reprises de poivre de cayenne, étranglé avec une laisse de chien et plongé la tête sous l'eau du bain.

All Boivin lui aurait aussi inséré un objet dans le vagin, qui a été retrouvé par un médecin à l'hôpital.

À lire aussi

http://www.iheartradio.ca/energie/energie-saguenay/nouvelles/la-victime-d-all-boivin-temoigne-1.8992450

http://www.iheartradio.ca/energie/energie-saguenay/nouvelles/ouverture-du-proces-d-all-boivin-1.8990362