Roberval : le portrait des candidats à l'élection

39136590_449780665518993_6811765217458913280_n

Les quatre grands partis politiques du Québec ont maintenant leur candidat pour l'élection partielle dans Roberval.

Mercredi après-midi, Thomas Gaudreault a été confirmé par le Parti québécois. Âgé de 21 ans, l'ancien journaliste est arrivé troisième aux élections du 1er octobre, derrière Philippe Couillard et Denise Trudel de la CAQ. Le jeune homme a tout de même été choisi par le parti pour retenter sa chance.

 

La Coalition avenir Québec a choisi cette fois Nancy Guillemette pour représenter son parti. Ancienne conseillère municipale à Roberval, elle est présentement la directrice-générale de l'organisme Santé mentale Québec/Lac-Saint-Jean. La CAQ a préféré sa candidature à celle de l'ancien maire et préfet Bernard Généreux.

Coalition avenir Québec : Nancy Guillemette

Celui qui tentera de conserver le siège libéral laissé par Philippe Couillard est William Laroche. Un homme bien impliqué dans son milieu. Conseiller municipal à Chambord, il est aussi le président du Festival du cowboy et lieutenant du service incendie de la municipalité.

Parti libéral : William Laroche

C'est Luc-Antoine Cauchon qui représentera Québec Solidaire. Le candidat avait également tenté sa chance en octobre dernier. Il dit vouloir encore mettre de l'avant les enjeux comme l'environnement et l'indépendance.

Québec Solidaire : Luc-Antoine Cauchon

Finalement, mercredi matin, le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell, a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il sera candidat dans Roberval. Il souhaite ainsi discuter avec les électeurs et présenter le programme du parti en prévision des prochaines élections générales de 20222. Alex Tyrrell croit que d'ici quatre ans une équipe solide du Parti vert pourrait être implantée dans la région.

L'élection partielle du 10 décembre est rendue obligatoire en raison de la démission de Philippe Couillard en tant que chef du Parti libéral et député de Roberval.