Saguenay : plus de pouvoir au conseil de ville

Moins de pouvoir au conseil exécutif

Les conseillers municipaux de Saguenay ont adopté hier soir une vingtaine de propositions pour redonner plus de pouvoir au conseil de ville.

Un moment historique pour la démocratie a mentionné d'entrée jeu la mairesse Josée Néron, qui était visiblement émue.

Trop de pouvoir était entre les mains de quelques individus qui siégeaient sur le comité exécutif, nous dit Mme Néron qui donne deux exemples de changements majeurs :

"Tout contrat de 100 000$ et plus ne pourra être octroyé s'il n'y a pas déjà un règlement d'emprunt adopté par le conseil municipal. Le comité exécutif ne pourra plus emmener la ville en procès."

 

Par ailleurs, un code d'éthique sur les médias sociaux a été signé par tous les élus, ce qui n'avait encore jamais été fait à Saguenay.

 

Retour sur le bac brun

Le conseil de ville de Saguenay tire des leçons de la saga entourant le bac brun.

Les élus croyaient que les citoyens étaient mieux informés puisque le processus est en cours depuis plus de trois ans.

La mairesse Josée Néron affirme que la solution pour le compostage restera la même, et que les citoyens seront informés très prochainement de toutes les étapes qui ont mené à cette décision.

Si c'était à refaire, Josée Néron, donnerait encore plus d'information, mais la Ville ne voulait pas teinter le débat lorsque le registre était ouvert.

 

Hausse de salaire pour les élus

Les 15 conseillers municipaux de Saguenay recevront une augmentation salariale de 10 000$ d'ici la fin de l'année, pour s'établir à 42 500$

Ajustement justifié par la diminution de 19 à 15 conseillers aux dernières élections, augmentant du même coup la charge de travail.

Le conseiller Jonathan Tremblay indique que le salaire augmentera à 52 500$ en 2019 pour pallier à un changement dans la fiscalité à travers la province.

Le salaire de la mairesse de Saguenay s'établira à 155 771$ en 2019.