Sursis de sentence pour le père d'un jeune hockeyeur

Le père d'un jeune hockeyeur de La Baie écope de 60 heures de travaux communautaires pour avoir menacé les entraîneurs des Orioles de Jonquière en novembre 2017. Après que son fils ait subi un double échec au dos sur la glace, il s'était dirigé vers les entraîneurs en menaçant de leur arracher la tête.

Un procès aurait pu se tenir puisque l'homme a déclaré devant la cour que si c'était à refaire, il recommencerait son geste. Il s'est finalement ravisé par la suite.

 L'accusé reconnaît être impulsif, mais ne croit pas être un homme violent et il voulait défendre son fils, écrit Le Quotidien. Le procureur de la Couronne lui a mentionné que ses pertes de contrôle nuisent à son fils et pourraient le mener à une expulsion du circuit.

L'homme bénéficie d'un sursis de sentence de 24 mois. Il s'agissait d'une suggestion commune des deux avocats.

Son identité ne peut être dévoilée pour ne pas identifier son enfant.