Un troisième élu démissionne à Saint-Ambroise

Il n'y a pas de crise au conseil de ville de Saint-Ambroise, estime le maire suppléant Nicolas Tremblay. Lundi, un troisième élu, Richard Labbée a démissionné. La mairesse Monique Gagnon et la conseillère Nancy Larouche ont aussi pris cette décision en mars dernier.

Richard Labbée explique dans une lettre lue hier à la séance du conseil municipal de quitter en raison des rôles et pouvoirs des élus qui ne sont pas bien compris ce qui complique les débats entre échevins. Déçu de ce départ, le maire suppléant s'explique cependant mal cette phrase. Il dit respecter cette perception, mais selon lui c'est normal que par moments la direction générale doive recadrer les nouveaux élus pour s'assurer de faire les choses dans les règles.

Des élections devront se tenir prochainement pour remplacer les départs et d'ici là, le maire suppléant indique que le conseil a encore assez de membres pour avoir un quorum et pouvoir prendre des décisions. Il compte bien continuer de faire avancer les dossiers importants.

 

« On a pas des jobs valorisantes. On fait ça pour notre communauté. On met des efforts, les gens assistent peu aux assemblées de conseil, et ce n'est pas un reproche, je n'avais jamais assisté à une assemblée avant de me lancer en politique municipale. Ensuite, la machine a rumeur part quand quelque chose ne va pas au goût de quelqu'un et là les gens ont l'impression que c'est le chaos. Pourtant, les dossiers cheminent et parfois les idées s'affrontent, mais c'est normal on est sept autour de la table. Mais au final à Saint-Ambroise, nous n'avons qu'une seule pensée et c'est, est-ce que c'est bon pour l'ensemble de la communauté ? » - maire suppléant, Nicolas Tremblay

 

Et comme ce n'était pas assez, Saint-Ambroise est à la recherche d'un directeur général et un citoyen a présenté une pétition signée par 125 résidents qui réclament une démission de tous les conseillers. 

À lire également : Taxes municipales : une hausse de 13 % à Saint-Ambroise