Il se rend après une longue chasse à l'homme à Chicoutimi

Police Saguenay

Longue chasse à l'homme qui s'est terminée après plus de 10 heures de recherche jeudi dans le secteur nord de Chicoutimi. Les policiers ont d'abord été appelés en après-midi au Jean Coutu du boulevard Sainte-Geneviève pour un individu qui y faisait du tapage.

En les voyant débarquer, il s'est enfui en voiture sur la rue Vimy. Pendant sa course, il a brisé un cabanon ainsi qu'une clôture en traversant un terrain résidentiel. Le fuyard a ensuite poursuivi sa course vers le secteur des Terres-Rompues et il a détruit au passage les récoltes dans le champ d'un agriculteur.

Le policier Carl Tremblay raconte que l'homme de 44 ans a par la suite pris la poudre d'escampette à pieds dans le champ. Les patrouilleurs l'ont alors perdu de vue pendant plusieurs heures. Il a finalement été localisé vers 2h du matin et des négociations se sont entamées.

 

« Vers 2h du matin, il a été aperçu et il était dissimulé dans l'eau. Il était en état d'hypothermie, il a donc été transféré à l'hôpital de Chicoutimi autant pour évaluer son état physique que mental. L'enquête se poursuit, mais on peut penser qu'il sera accusé de conduite dangereuse, entrave au travail des agents de la paix, bris de probation et méfait de plus de 5000 $ pour les dommages causés sur les terres d'un agriculteur. » - Carl Tremblay, porte-parole de la Police de Saguenay

 

Le porte-parole de la police de Saguenay ajoute que tout au long de la poursuite, des citoyens avertissaient les patrouilleurs lorsqu'ils voyaient l'homme passer. Les policiers qui n'ont d'ailleurs pas fait de chasse à l'homme intrépide et à haute vitesse puisqu'il se promenait dans un secteur achalandé en pleine journée et ils ne voulaient pas mettre en péril la sécurité des résidents du secteur, ce qui explique que l'opération a duré plusieurs heures.

 

Avec la collaboration de Julie Bergeron.