VIDÉO Une journaliste n'est #pasunepoupée

Dans le cadre de la Semaine de la presse et de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs, la section Saguenay-Lac-Saint-Jean de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) lance une vidéo-choc pour dénoncer le harcèlement sexuel au travail.

 

Plusieurs femmes journalistes se sont ouvertes sur le harcèlement qu'elles ont subi dans une vidéo diffusée aujourd'hui (mercredi) sur Facebook et partagée plus de 250 fois au moment de publier. La FPJQ au niveau national a partagé l'initiative et plusieurs sections régionales aussi.

Depuis quelques années, des gens s'amusent à interrompre des journalistes dans l'exercice de leurs fonctions en criant des obsénités comme « Fuck her right in the pussy » dans l'espoir d'obtenir un peu d'attention.

Avec le mot-clic #pasunepoupée, la FPJQ Saguenay-Lac-Saint-Jean a voulu rappeler que ces femmes méritent, comme tout le monde, le respect, en général et aussi dans l'exercice de leurs fonctions. 

Notre collègue d'Énergie Saguenay, Carolyne Labrie, a pris part à l'initiative.

La FPJQ Saguenay-Lac-Saint-Jean espère ainsi amorcer un changement de mentalité et rappeler que le harcèlement sexuel est inacceptable et qu'il faut dénoncer.