90 jours de détention pour Alexandre Bertrand

Alexandre Bertrand écope de 90 jours de détention à purger de façon discontinue. 

L'homme de 26 ans plaide coupable à des chefs d'accusations de menace de mort ou de lésions corporelles et de voies de fait armé contre une femme. 

Il a été également reconnu coupable d'avoir brisé une fenêtre, de port d'arme en vue de commettre une infraction et d'avoir résisté à des policiers. 

Les gestes ont été commis en décembre dernier au centre-ville de Val-d'Or. 

Après sa peine d'emprisonnement, il devra également se soumettre à une probation surveillée de 12 mois, rembourser 500 $, fournir un échantillon d'ADN et suivre les conseils de son agent de probation concernant ses problèmes de drogue, d'alcool et de comportement.