Augmentation marquée du nombre d'étudiants à besoin particulier

Le nombre d'élèves ayant des besoins particuliers, comme un handicap ou un déficit d'attention, à plus que doubler en cinq ans dans les universités québécoises. 

Cette réalité frappe aussi l'UQAT, qui enregistre une hausse d'une centaine d'étudiants à besoin particulier à chaque rentrée scolaire. 

On explique cette augmentation alors que le nombre d'étudiants qui ont un déficit d’attention a plus que quadruplé depuis 2011.

À l'UQAT, des services sont offerts aux étudiants ayant un besoin particulier. 

La conseillère au soutien à la réussite et aux besoins particuliers à l'UQAT, Linda Lavoie : 

« L'UQAT offre un service de soutien aux étudiants en situation de handicap dans tous ses centres et campus. Un étudiant qui a une situation de handicap particulière se présente au service aux étudiants et à partir de ce moment-là, il va recevoir les services dont il a besoin. On essaie de poursuivre ce qui a été fait auparavant dans les autres établissements d'enseignement qu'il a fréquentés ». 

Malgré le handicap, le désir de réussir de ces étudiants est évident explique Linda Lavoie :  

« Un étudiant en situation de handicap est un étudiant comme un autre, qui a le potentiel de réussir comme un autre, mais qui a un défi particulier. Pour certains, c'est de ne pas voir, pour d'autres, c'est de ne pas être mobile. Peu importe le handicap, l'étudiant a le potentiel et le désir de réussir. C'est ce qui les rend aussi diversifiés, mais en même temps, aussi semblables à tous leurs collègues ».