Belgh Brasse : des millions de dollars en dommages

Le maître-brasseur de Belgh Brasse, Jean-Louis Marcoux, peine toujours à expliquer ce qui a bien pu se passer à la suite de l'incendie de l'entreprise. 

Il a reçu l'appel du service incendie hier soir (dimanche) à 21 h 30 et s'est rapidement dirigé sur les lieux. À son arrivée, les pompiers étaient déjà au travail et l'édifice était inatteignable. 

Le feu a pris naissance dans l'entrepôt à grains, pour se propager dans le bâtiment.

La vieille brasserie de bois est une perte totale. 

À première vue, on parlerait de plusieurs millions de dollars de dommages. 

La seule bonne nouvelle, c'est que les récents agrandissements n'ont pas été démolis, mais ont été endommagés par l'eau et la fumée.

Jean-Louis Marcoux admet que c'est un coup dur à encaisser, mais il n'a pas l'intention de baisser les bras : 

« C'est sûr qu'on ne laissera pas ça comme ça, on va se remonter les manches et on va voir comment on va le faire et qu'est-ce que ça va prendre. C'est très frais, on a pas encore accès au site, dans les prochains jours on devrait pouvoir y accéder, voir l'ampleur, et faire un plan d'action ». 

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle s'est propagée très rapidement et il est possible d'y lire plusieurs témoignages de soutien. 

Jean-Louis Marcoux :

« Ça fait du bien, on en a besoin de cet appui-là, de sentir comment on était apprécié et voir pourquoi on travaille tout les jours. C'est sûr que ça donne le goût de ne pas lâcher et de se remettre au travail ». 

Avec l'incendie, 16 personnes se retrouvent temporairement sans emploi. 

Rappelons que Belgh Brasse a récemment investi 11 M$ pour agrandir ses installations.