Bientôt le début du compostage à Rouyn-Noranda

Le compostage débutera en mai à Rouyn-Noranda. On commence avec un projet-pilote de quelques mois pour savoir si tout va à merveille. C'est le secteur Lac Dufault qui est ciblé comme groupe témoin.

Le projet verra le jour officiellement en 2020, dans quatre secteurs, soit Lac Dufault, Rouyn-Noranda, Granada et Évain.

« Le gouvernement oblige les municipalités, en 2020, à utiliser la matière des collectes organiques. Je vous dirais que oui, c'est une obligation, mais c'est une obligation aussi pour la Ville de Rouyn-Noranda. On veut contribuer à la réduction du gaz à effet de serre. »

-La mairesse, Diane Dallaire

D'ailleurs, une grande campagne de communication est lancée pour sensibiliser et outiller les citoyens.

C'est le comédien Alexandre Castonguay qui est porte-parole de cette campagne intitulée « Mission organique : pas besoin de supers pouvoirs pour faire sa part ». Il explique pourquoi avoir dit oui.

« C'est un moment important dans la vie de notre municipalité. Quand ma mère me demandait d'aller porter les vidanges, je n'avais pas le choix. Quand j'ai eu le téléphone pour être le porte-parole de la campagne, j'ai senti que je n'avais pas le choix. »

-Alexandre Castonguay

Les coûts du bac brun et du bac de cuisine seront payés à 50% par la Ville. Ce sera sur le compte de taxes de 2020.

Le compostage débutera en mai à Rouyn-Noranda. On commence avec un projet-pilote de quelques mois pour savoir si tout va à merveille. C'est le secteur Lac Dufault qui est ciblé comme groupe témoin.

Samuel Deschênes, Bell Média - Andée-Anne Dupuis, conseillère à la gestion des matières organiques (à gauche), Diane Dallaire, mairesse (au centre) et Alexandre Castonguay, comédien et porte-parole (à drotie) lors de l'annonce