Bois d'oeuvre : au tour des chambres de commerce de réagir

C'est maintenant au tour des Chambres de commerce de la région de réagir sur la surtaxe sur le bois d'oeuvre imposée par les États-Unis. 

Les six organismes saluent la mise en place, par Québec, d’un programme d’aide pour l’industrie québécoise et demandent au gouvernement fédéral d'agir rapidement afin d’instaurer un programme destiné aux entreprises qui seront touchées par ce conflit commercial.

Les Chambres de commerce déplorent la décision du Département du Commerce des États-Unis d’imposer des droits compensateurs de près de 20 % en moyenne sur les exportations canadiennes de bois d’oeuvre.

Rappelons que l'industrie forestière constitue le premier secteur manufacturier de la province avec ses 60 000 emplois directs. 

Présente dans toutes les régions du Québec, elle soutient l’économie d’une municipalité sur cinq.