Denis Ross remis en liberté

Accusé de leurre informatique et d'incitation à des contacts sexuels sur une personne de moins de 16 ans, Denis Ross est remis en liberté en attendant la suite de son dossier judiciaire. 

Le juge Marc Ouimette n'a pas retenu les accusations de bris de conditions qui pesaient contre lui. 

Remis en liberté une première fois il y a quelques semaines, Ross devait respecter plusieurs conditions.

Il ne pouvait notamment pas posséder de cellulaire. L'homme de 53 ans a expliqué en avoir besoin pour contacter les travailleuses sociales qui le suivent régulièrement.

Denis Ross devait aussi aviser le tribunal de tout changement d'adresse, ce qu'il n'a pas fait en raison de pressions de sa propriétaire pour déménager rapidement.

Il était détenu depuis le 1er mars dernier. 

Le résident de Val-d'Or reviendra en cour le 7 avril prochain.

D'ici là, il devra se faire installer un téléphone fixe et respecter plusieurs conditions, notamment de ne pas se trouver près d'une école ni d'aller sur Internet.