Des parents se mobilisent pour la sauvegarde du parc Rotary Christ-Roi d’Amos

Un groupe de parents-citoyens d’Amos se mobilisent afin de sauver l’espace vert du parc Rotary Christ-Roi. 

C’est que la Ville est en processus d’échange de terrain avec la Commission scolaire Harricana et compte acquérir le terrain de baseball de l’école Christ-Roi et Alternative Harricana, un prolongement naturel actuel de leur cour d’école. 

Par cette acquisition, Amos prévoit la mise en place de son projet Centurion visant la construction de logements sociaux.

Le comité de parents n’a rien contre les projets d’Amos, mais se questionne sur le choix du site visé.

Selon eux, il s’agit du seul espace vert accessible par les élèves et citoyens du quartier Ouest d’Amos.

La porte-parole du comité de parents, Marie-Andrée Roy.

«Christ-Roy, c’est un quartier qui est défavorisé, il ne faut pas oublier qu’un parc a des utilités environnementales, mais également au niveau de la santé des utilisateurs. On fait ça pour les élèves et pour les citoyens, on veut conserver l’espace vert. Par contre, ce n’est pas une démarche qui est contre le logement social, pas du tout, on sait que la région traverse une crise du logement actuellement».  

Le projet Centurion devait, à la base, voir le jour près du terrain de l’aréna. 

Le groupe a entrepris des démarches auprès de la CSH et de la ville d’Amos pour demander un arrêt des procédures du projet jusqu’à ce que la population ait été consultée.

Certaines ouvertures ont été démontrées et des discussions sont en cours.

En parallèle aux démarches en cours, une pétition a été lancée au début mai afin d’informer la population de la situation et pour que celle-ci puisse donner son appui à la sauvegarde de cet espace vert.