Drame à Granby : l'APTS estime que le temps presse

Un mois après le drame de Granby, l'Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (APTS) estime qu'il y a encore de gros manquements au niveau des ressources et au niveau des délais pour traiter les dossiers jeunesse.

Le syndicat souhaite donc voir des mesures immédiates être mises en place pour combattre la pénurie de personnel et pour améliorer les conditions d'exercice.

« L'Abitibi-Témiscamingue n'échappe pas au besoin d'avoir un rehaussement des budgets pour avoir du monde sur le terrain pour s'assurer de donner un service à la population. Il faut arrêter de penser que les rapports vont régler la situation. Ça prend des actions. Il faut amener des solutions rapidement. »

-Jacques-Michel Audet, représentant national de l'APTS en Abitibi-Témiscamingue

Le mois dernier, une jeune fille de 7 ans est décédée après avoir subi des sévices au sein de sa famille.