Gazoduq éviterait de produire 28 000 millions de tonnes de CO2 annuellement

Les projets Gazoduq et Énergie Saguenay permettraient d'éviter 28 millions de tonnes de CO2 annuellement, à l'échelle mondiale.

Ce sont les chiffres de la compagnie, qui a mandaté une firme experte pour analyser le cycle de vie qui calcule les émissions du puits de production jusqu'à l'utilisation finale.

« Ça veut dire qu'aux trois ou quatre ans, c'est comme si on annulait l'ensemble des GES produit au Québec. C'est l'équivalent de ça. C'est extrêmement important et intéressant. »

-Marie-Christine Demers, directrice des affaires publiques et relations avec les communautés chez Gazoduq

En réponse à la pétition qui circule, l'entreprise tient à mentionner qu'il est légitime d'avoir des questions à ce stade-ci du projet et qu'elle tend la main à tous ceux qui souhaitent s'informer davantage. 

Les consultations vont se poursuivre dans les prochains mois.