Gestes sexuels sur un enfant : les représentations sur peine en mai

Un homme coupable de crimes sexuels sur un enfant en connaitra plus sur son sort dans moins de deux mois.

Joel Racicot, 51 ans, a plaidé coupable en août 2016 d'avoir incité un enfant de moins de 14 ans à le toucher à des fins sexuelles et d'avoir touché, pour les mêmes raisons, une partie du corps de sa victime.

Les gestes ont été commis à la fin des années '90, à Malartic et à Cadillac.

Joel Racicot devait retirer ses plaidoyers de culpabilité ce matin (vendredi) au palais de justice, mais il a changé d'idée.

Lorsque le dossier reviendra devant le tribunal, la Couronne et la Défense feront entendre chacun un témoin et feront leur suggestion à la juge Denise Descoteaux.