'Je n'ai toujours pas compris' - Gilles Chapadeau

C'est un coup dur pour le Parti Québécois qui perd la députée Catherine Fournier. L'élue du compté Marie-Victorin siègera désormais comme indépendante.

L'ancien député et candidat péquiste dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Gilles Chapadeau, n'y comprend rien.

« Je n'ai toujours pas compris ce qui l'a amené à dire qu'il faut arrêter de se diviser et elle fait tout le contraire de ce qu'elle dit. La démarche sera présentée au Conseil national. Elle aurait d'abord dû attendre pour voir ce qu'il va être présenté. Il s'agissait pour elle d'y contribuer et voir les réactions des militants et militantes. C'est la meilleure façon de jouer ses cartes à mon avis. »

-Gilles Chapadeau

Le PQ compte maintenant 9 députés, soit un de moins que Québec Solidaire. QS tentera d'ailleurs d'être reconnu en tant que 2e opposition officielle.

Gilles Chapadeau estime que ce n'est pas facile pour le PQ et ses militants.

« Ce ne sera jamais facile pour un parti qui a été au pouvoir et qui a fait de si grandes choses pour le Québec de se retrouver avec 9 députés à l'Assembée nationale. Ce n'est évidemment pas facile pour les militants et pour ceux qui croient dans la cause. C'est maintenant le moment où il faut travailler ensemble à trouver des solutions. »

-Gilles Chapadeau

-Avec la collaboration de Benoit Chevalier​, Bell Média.