L'athlétisme pour se réconcilier avec la vie

La Valdorienne Nadine Ogonowski revient des Jeux canadiens des greffés, à Vancouver, avec deux médailles au cou.

Cette compétition revient tous les deux ans depuis l'an 2000 et donne à des gens de toutes les régions la chance de célébrer la vie tout en participant à des compétitions amicales.

Elle a remporté l'or en golf et l'argent au lancer du javelot.

Celle qui est double greffée du rein (1993 et 2013) a aussi bien performé au lancer du poids, au lancer de la balle et en marche rapide de 3 km, avec une 4e place et deux 5e places respectivement.

Gracieuseté Nadine Ogonowski. Le lancer de la balle.

En entrevue dans Le Boost, Nadine Ogosowki ne retient que du positif de ses participations aux Jeux.

« Ça m'a apporté du positif dans ma vie, ça me réconcilie avec la vie, à voyager, à manger comme avant, boire comme avant, parce que quand tu es en insuffisance, peu importe la greffe que tu attends, tu es en restriction totale dans tout, les liquides, la bouffe, les voyages, et quand tu commences à t'entrainer pour les Jeux, ça te réconcilie avec tout ça. »

Anecdote cocasse, elle a commencé à s'entrainer au javelot sur un terrain de soccer à Val-d'Or. Quand elle y allait, elle lançait le javelot et c'est son chien qui le lui ramenait.

Cette compétition revient tous les deux ans depuis l'an 2000 et donne à des gens de toutes les régions la chance de célébrer la vie tout en participant à des compétitions amicales.

L'objectif est aussi d'accroitre et de sensibiliser au don d'organes et de tissus tout en démontrant qu'on peut être actif malgré la greffe.

Nadine Ogonowski a participé à sept Jeux canadiens et deux Jeux mondiaux, dont les prochains à Londres.