L'économie locale roule lorsque les Huskies gagnent

L'organisation des Huskies a son mot à dire concernant l'économie locale. L'excellent parcours de la meute (champions de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial) a mis en quelque sorte la Ville sur la carte. Plusieurs gens de l'extérieur de l'Abitibi-Témiscamingue ont fait le voyage jusqu'à Rouyn-Noranda pour regarder des matchs de hockey.

Pour leur part, Le Pizzé et le Bar Le Groove ont vu l'achalandage augmenté considérablement entre leurs murs.

Voici un des actionnaires au restaurant le Pizzé et au Bar Le Groove, Charles Gabrysz.

« Ça nous affecte dans le bon sens du terme. Les gens sortent avant la partie pour venir manger question d'avoir le bedon plein. Après, victoire ou défaite, ils viennent fêter au Bar Le Groove. »

-Charles Gabrysz, un des actionnaires au restaurant le Pizzé et au Bar le Groove

Charles Gabrysz devait commander davantage.

« C'est sur qu'on achète un peu plus de nourriture et un peu plus d'alcool. Un samedi où les Huskies gagnent, ce n'est pas la même soirée qu'un samedi normal. Ça amène plus d'action au bar. Il y plus de personnel et plus d'agents de sécurité. »

-Charles Gabrysz

Le fait les joueurs célèbrent la victoire au Groove est un avantage, selon Charles Gabrysz.

« Quand les joueurs viennent, ils sont des vedettes. Il y a des gens autour d'eux, des gars comme des filles qui les adorent. Ils suivent les joueurs quand ceux-ci sortent au Groove. Ça devient un endroit de référence et un endroit de rencontre. »

-Charles Gabrysz