L'érosion affecte les agriculteurs au Témiscamingue

Foin - CR Istock ligora

L'Organisme de bassin versant du Témiscamingue (OBVT) et le Groupe conseil agricole de la région (GCAAT) s'unissent pour aider les agriculteurs du territoire.

Ils évalueront les bandes riveraines détériorées par l'érosion.

« La zone agricole est située sur une zone très argileuse, dans laquelle passent les cours d'eau qui ont tendance à éroder les berges. On a un problème d'érosion de berges et de l'argile qui tombe dans les cours d'eau. Ça entraine la sédimentation de ces cours d'eau. On ne va pas régler le problème, mais on va éviter que le problème s'aggrave et on espère l'améliorer un petit peu. Les activités humaines ont un impact qui vient se rajouter à cet effet naturel. »

-Yves Grafteaux, directeur général par intérim de l'OBVT

En deuxième temps, l'évaluation vise à rendre meilleure la qualité de l'eau dans le bassin versant du lac Témiscamingue.

Les agriculteurs devraient voir certaines actions correctrices, dès l'an prochain.

Ce projet est possible grâce à une aide financière de 30 000$ en provenance du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ).