L'UPA veut atténuer l'impact de la hausse du salaire minimum

L'Union des producteurs agricoles (UPA) n'est pas satisfaite de la hausse rapide du salaire minimum.

Cette augmentation affecte la marge des entreprises agricoles, ce qui nuit grandement à leur profitabilité.

Cette année et l'an passé, les augmentations ont été de 5% et 7% respectivement, alors qu'auparavant elles étaient que de 2%.

Ces changements rapides créent un choc financier qui menace la viabilité de leur ferme.

Évidemment, les agriculteurs souhaitent tout de même lutter contre les inégalités et la pauvreté.

Cependant, l'UPA souhaiterait voir des mesures pour diminuer le plus possible l'impact de ces hausses.

L'organisme demande entre autres d'accorder un crédit d'impôt remboursable pour les entreprises du secteur et d'offrir un programme de sécurité du revenu.