La Cour suprême dit non à Thierry Béland

Le Valdorien Thierry Béland a épuisé toutes ses options.

Arrêté en 2012 dans Écrevisse, l'homme de 45 ans en appelait de la peine de 12 ans reçue en 2016.

Après plusieurs mois de délibération, la Cour suprême rejette sa demande d'entendre la cause.

Béland continuera donc de purger sa peine pour complot, gangstérisme et trafic de drogue.

Durant l'interminable attente de la décision de la Cour suprême, son avocat, Me Thomas Villeneuve, nous avait dit garder espoir :

«Le remède ultime recherché ici, ce serait un acquittement, mais le nouveau procès est une ordonnance que la Cour d'appel privilégie dans ce genre de circonstances».

-Me Thomas Villeneuve