La CPAT appuyée par Rouyn-Noranda

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) est appuyée dans le dossier des abris sommaires.

C'est la Ville de Rouyn-Noranda qui vient seconder l'organisme.

Celle-ci souhaite, tout comme la CPAT, que le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) modifie sa réglementation à ce sujet.

Voici la mairesse, Diane Dallaire.

« Il y a eu beaucoup d'inspections de faites et on s'est aperçu qu'il y a quand même plusieurs éléments dérogatoires. La Ville de Rouyn-Noranda souhaite demander les mêmes recommandations [que la CPAT] au ministère puisque ça permettra de rendre conforme plusieurs locataires d'abri sommaire. »

-Diane Dallaire

Notons que la CPAT a fait sa demande la semaine dernière.