La MRCVO recycle depuis dix ans

La MRC de la Vallée-de-l'Or souligne les dix ans de l'intégration du recyclage sur son territoire. 

En janvier 2006, la MRCVO devenait responsable de la gestion des matières résiduelles. Auparavant, les collectes et le traitement étaient gérés par chacune des municipalités. 

Le projet est né alors que les sites d'enfouissement du territoire approchaient de leur fin de vie utile et que le gouvernement du Québec voulait limiter la construction de nouveaux sites. 

La mentalité des citoyens en lien avec le recyclage a bien changé avec les années. En 2001, seulement près de 3 % des matières acheminées au lieu d'enfouissement étaient soit récupérées, recyclées ou encore valorisées, contre 97,18 % directement à l'enfouissement. 

Aujourd'hui, 70 % du volume des matières vont à l'enfouissement, contre 30 % qui prennent le chemin du recyclage. 

En 2006, Yvon Frenette était échevin à Val-d'Or et a grandement contribué au développement de plusieurs dossiers environnementaux. 

« Quand on voit l'évolution du dossier, c'est toujours touchant. Si tu m'avais demandé si je m'attendais à autant de progrès il y a dix ans, jamais je n'y aurais cru ». 

Le futur s'annonce prometteur pour le recyclage à la MRCVO, explique le directeur du Service de l'environnement, Marco Veilleux : 

« Il s'en vient beaucoup de choses. Actuellement, on travaille depuis quelques années sur un projet de plateforme de compostage. On sait que ce sera une plateforme, on sait où elle sera située, on sait les prés requis que ça prend, là on doit identifier le type de plateforme précis qu'on va choisir en faisant bien attention de ne pas baser notre choix uniquement sur l'aspect financier, mais bien en faisant le meilleur choix possible et le plus durable également ». 

Marco Veilleux croit que les gens répondent bien au recyclage, mais ils restent encore du travail de sensibilisation à faire.