Le poste mixte de la SQ avance rondement

Le projet de poste mixte de la SQ à Val-d'Or avance rondement. 

Celui-ci pourrait voir le jour plus rapidement que ce qui avait été anticipé, alors qu'il pourrait être fonctionnel au début du mois prochain. 

Il sera situé au 835, 4e Avenue, tout près du Centre d'amitié autochtone.

De l'embauche de policiers a été faite, et d'autres auront lieux bientôt. 

Un comité regroupant la SQ, le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue et plusieurs groupes communautaires, incluant La Piaule, a été mis sur pied dans les dernières semaines pour travailler sur le projet. 

Quatre intervenants sociaux siégeront aussi sur le regroupement, et seront appelés à accompagner les policiers lors d'interventions.

Sylvain Plouffe est le directeur général adjoint du CISSS et membre du comité.

Il explique le rôle qu'auront à jouer les intervenants sociaux : 

« Ce seront les policiers qui interviendront, mais d'avoir un intervenant social à leurs côtés, ça peut peut-être permettre de pouvoir regarder la situation des personnes en difficultés, voir ce qui va bien et ce qui va moins bien, voir si on est capable de leur offrir des services. Également, aussi banal que ça puisse sembler l'être, de recréer une identité aussi à ces gens-là, puisque bien souvent ils n'ont plus de papiers. Cela permettra par la suite d'accéder à des services comme de l'aide social ».  

À noter qu'aucun membre d'une communauté autochtone ne travaille sur le projet, mais que la SQ est en pourparler avec des membres. 

Rappelons que le nouveau poste comptera 16 agents dont la moitié seront des policiers autochtones. 

Il aura pour but de rétablir le lien de confiance entre les autochtones et les policiers de la SQ.