Le Québec solidaire avec les femmes autochtones

On a eu droit à un nouveau mouvement de solidarité envers les femmes autochtones de Val-d'Or, mardi. 

Une quinzaine de personnes étaient rassemblées devant le poste de la SQ afin de dénoncer la poursuite de 2,3 M$ entamée par 41 policiers de Val-d'Or contre Radio-Canada, en plus de la marche de support aux policiers qui a eu lieu un peu plus tôt en décembre, et qui a attiré plus d'une centaine de personnes. 

Des lettres de support envoyées par différentes personnes ou organisations du Canada ont été lues.

L'instigatrice du rassemblement, la Lasarroise et étudiante en études autochtones et canadiennes a l'Université de Carleton à Ottawa, Trycia Bazinet : 

« Il y a plusieurs personnes au Québec qui suivent la situation de Val-d'Or. Comme vous savez, il y a une commission d'enquête nationale qui débute, mais la violence continue partout. Il faut que les communautés s'organisent, et ici il y a beaucoup de complicités entre les blancs et les policiers, dont il faut répondre à ça ». 

Le rassemblement visait aussi à dénoncer la culture du viol et la violence policière.

Rappelons que le gouvernement du Québec a déclenché une commission d'enquête indépendante à la fin du mois de décembre.