Les Huskies sont champions de la Coupe Memorial!

Les Huskies ont défait les Mooseheads d'Halifax 4-2 pour remporter la première Coupe Memorial de l'histoire de la concession. Il s'agit de la deuxième fois en quelques semaines seulement que la meute défait les Mooseheads à leur domicile pour soulever un trophée.

Ce championnat canadien met un terme à l'incroyable année des Huskies, saison qui parsèmera le guide des records de l'organisation et de la LHJMQ, possiblement à tout jamais.

Joël Teasdale, Vincent Marleau, Peter Abbandonato et Félix Bibeau ont déjoué le gardien adverse.

Samuel Harvey a eu sa revanche sur 2016, année où il a subi la défaite en prolongation en finale du même tournoi contre London.

« C'est incroyable. Il n'y a aucun mot pour décrire ça. Gagner ma dernière game junior était mon but et on l'a fait aujourd'hui. De réussir ça ensemble, c'est incroyable. J'aime tous les gars dans la chambre. Je suis vraiment content. »

-Samuel Harvey, gardien des Huskies de Rouyn-Noranda

Les commentaires du vétéran de dernière année Jacob Neveu suite à la victoire.

« J'ai de la difficulté à décrire comment je me sens. De finir ma carrière comme ça et de ramener la première Coupe Memorial à Rouyn-Noranda, étant natif de la place, c'est quelque chose d'assez incroyable. Je ne pourrais jamais assez dire merci aux gars pour tout ça.  »

-Jacob Neveu, défenseur des Huskies

Canadian hockey league - Les Huskies de Rouyn-Noranda sont champions de la Coupe Memorial 2019!

Mario Pouliot et Noah Dobson mettent la main pour une deuxième année consécutive sur la Coupe Memorial qui selon certains, est le trophée le plus dur à gagner dans le monde du hockey. Encore plus merveilleux, Mario Pouliot est le premier entraîneur-chef québécois de l'histoire de la LHJMQ à remporter ce prestigieux trophée à deux reprises.

Mario Pouliot ne se fait pas de cachette. Sans son jeune poulain, la saison 2018-2019 aurait été différente.

« Je suis arrivé dans un endroit où mon garçon a repêché le trois quarts des joueurs. C'est une équipe qui était à maturité. Mon groupe, Daniel Leblanc et Marc-André Bourdon notamment, m'ont été d'un apport incroyable pour nous permettre d'acquérir Noah Dobson. Honnêtement, sans Dobson, on ne serait pas ici aujourd'hui. »

-Mario Pouliot, entraîneur-chef des Huskies