Les nouvelles sont encourageantes pour le golf à Amos

Les golfeurs d'Amos pourraient pratiquer leur sport cet été.

Le dossier de la vente du club l'Oiselet progresse, alors qu'un organisme à but non lucratif pourrait en faire l'acquisition.

Les propriétaires actuels souhaitent se départir du club, et des négociations avec la ville s'étaient enclenchées.

Par contre, en février, la Ville confirmait aux propriétaires que les négociations étaient rompues.

Depuis, le comité mandaté pour examiner la situation s'est placé en mode solution en examinant diverses sorties de secours.

Le comité a reçu l’appui de la Ville quant à la fourniture de certains biens et services ainsi qu’au niveau financier sous certaines conditions.

L’entente finale entre la future corporation à but non lucratif et la Ville est actuellement en voie de négociation.

Le maire, Sébastien d'Astous, souhaite garder le golf à Amos :

« On a mandaté un comité de travail pour nous faire des recommandations à la ville, et le premier constat qu'on fait, c'est qu'un club de golf à Amos, c'est essentiel ».

Une entente pourrait se concrétiser à court terme, mais il est minuit moins une.

Si une entente de principe survient, une assemblée constitutive sera aussitôt convoquée, auprès des golfeurs et golfeuses d’Amos afin de mettre sur pied l’OBNL et de nommer un conseil d’administration qui initiera la nouvelle administration du club de golf l’Oiselet.