Les travaux bénévoles maintenant permis dans les écoles

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, se réjouit de la décision de son Parti de permettre les travaux de construction faits par des bénévoles dans les écoles.

Québec modifiera les règlements de la construction pour permettre certains travaux légers dans les organismes parapublics, mais aussi dans les duplex et triplex.

Le sujet avait fait l'objet de plusieurs critiques il y a quelques semaines. La Commission de la construction du Québec s'était opposée à une corvée de peinture bénévole d'une école de Saint-Sébastien, en Montérégie, alléguant qu'il fallait assurer la qualité des travaux.

Guy Bourgeois : 

« J'ai une initiative qui m'a été présentée récemment de jeunes filles qui voulaient aller faire du bénévolat à La Piaule. Je trouvais que d'avoir ce réflexe-là, de vouloir contribuer à aider un organisme qui aide les gens, je pense que ça doit être encouragé, il faut juste trouver une façon de bien le faire ». 

Les autres lois du domaine de la construction continuent de s'appliquer, dont l'obligation d'être titulaire d'une qualification pour exercer certains types de travaux, notamment les travaux de charpente, d'électricité et de plomberie