Matières dangereuses : Val-d'Or demande l'aide de l'UMQ

Trans Rail FN 27, à Val-d'Or.

Val-d'Or fait appelle à l'Union des municipalités du Québec (UMQ) dans son dossier l'opposant à l'entreprise Trans Rail FN 27.

L'administration Corbeil a besoin d'un coup de main au niveau monétaire pour payer les frais d'avocat puisque la compagnie conteste son règlement sur les matières dangereuses.

Rappelons que la Ville souhaite avoir accès à la liste de ses matières dangereuses pour des raisons de sécurité.

« Nous n'avons pas de crainte parce qu'on est dans un centre de transbordement. Oui, il y a du béton en poudre et du propane, on voit les réservoirs, mais il n'y a pas rien de dangereux sur ce site présentement, à mon avis. »

-Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or