Montpetit appose sa signature sur la victoire

Si les Foreurs souhaitaient l'emporter face à la puissante machine de hockey des Huskies, le gardien  Étienne Montpetit devait connaitre un fort match. 

C'est exactement ce qui s'est passé vendredi soir au Centre Air Creebec, alors que le vert et or a créé l'égalité dans la série de la guerre de la 117 en l'emportant 4-3. 

L'attaquant François Beauchemin, fidèle à ses habitudes, a marqué deux fois en troisième, dont le but gagnant. 

Henley (2e) et Pépin (3e) ont complété la marque pour les Foreurs. 

Montpetit a multiplié les arrêts tout au long de la rencontre, terminant sa soirée de travail avec 31 arrêts.

Voici les attaquants Julien Gauthier et Simon Lafrance : 

« Le travail d'Étienne, ça nous prouve qu'il est dans le match, il nous donne du momentum, c'est un bon gardien, il est reconnu partout dans la ligue ». - Julien Gauthier

« Étienne, c'est probablement un des meilleurs gardiens dans la ligue, si ce n'est pas le meilleur. À chaque match, il nous donne une chance de gagner. On l'aime beaucoup ». - Simon Lafrance

Soupir de soulagement pour les Foreurs, alors que l'avantage numérique, qui connait des ennuis dernièrement, a finalement débloqué. 

Sans être parfaits, les joueurs ont marqué 1 but en 4 occasions. 

C'est mieux, mais il reste encore beaucoup de travail à faire explique l'entraîneur-chef Mario Durocher : 

« Ce soir, j'ai trouvé qu'on a bougé un peu plus, mais on a beaucoup de travail à faire à ce niveau-là. Dans la première unité, il y a trop de talents pour qu'on ne puisse pas marquer, il faut bouger, mettre des gars devant le filet. Si tu regardes la 2e unité, ils ont fait ça simple, un lancer au filet et ils ont chargés le filet. On a perdu des matchs en raison de notre avantage numérique, mais aujourd'hui, tu vois, on a marqué un but, les Huskies, aucun, et c'est ce qui a fait la différence ». 

Du côté des Huskies, Martins Dzierkals (9e), Alexandre Fortin (1er) et Jean-Christophe Beaudin (5e) ont marqué. 

L'entraîneur-chef de la meute, Gilles Bouchard :

« On a mal géré la situation, on a pris les devants et ont les a laissé revenir dans le match. On parle souvent des détails, des petites choses qui font la différence, ils ont été plus opportunistes que nous en fin de compte. Parce que des chances de marquer, on en a eu, mais Montpetit a été solide ».  

Les Foreurs et les Huskies croiseront le fer à nouveau dimanche, 16 h, à l'aréna Iamgold de Rouyn-Noranda.