Mort au lac Kipawa : elle retrouve sa liberté

Justice

Judith Hunter August, 50 ans, retrouve sa liberté, elle qui est accusée de conduite dangereuse causant la mort et négligence criminelle causant la mort de Keesha Hunter, 32 ans. Les faits remontent à la semaine dernière alors qu'une embarcation a chaviré sur le lac Kipawa, où la victime s'est noyée.

Judith Hunter August devra respecter plusieurs conditions telles que ne pas fréquenter de bars, sans quoi d'autres accusations pourraient être portées contre elle.

Son dossier reviendra devant la justice le 19 août. C'est Me Dominic Simard qui représente l'accusé alors que Me Véronic Picard agît pour la poursuite.