Neuf points d'inaptitude pour le cellulaire au volant?

Le coroner Yvon Garneau recommande d'alourdir les sanctions pour l'usage du cellulaire au volant. 

Il souhaite que la sanction actuelle de 4 points d'inaptitude passe à 9 points.

Dernièrement, beaucoup trop d'accidents avec décès ont été causés par l'utilisation du cellulaire au volant au Québec.

La solution des neuf points, selon lui, ouvre la porte à une criminalisation de l'infraction et à des accusations beaucoup plus graves en cas d'accident avec blessés ou décès.

Marc Bourgeois, un citoyen d'Amos, a été victime d'un grave accident de la route en 1997, qui a causé la mort de deux personnes. 

L'Amossois a passé plusieurs semaines à l'hôpital pour y traiter de nombreuses fractures. 

L'hypothèse de la distraction du conducteur du second véhicule a été envisagée comme cause d'accident.  

C'est donc sans surprise que Marc Bourgeois appuie la recommandation du coroner Garneau : 

Je trouve que c'est sévère, mais je considère aussi qu'un accident de la route, c'est très sérieux et il faut agir. On est pas sur la route pour se blesser ou se tuer, et surtout pas pour tuer les autres. Prenez l'habitude de mettre votre cellulaire de côté, de l'éteindre, perdez cette habitude-là, parce que c'est trop dangereux. - Marc Bourgeois 

Les consultations sur la sécurité routière de la SAAQ se pencheront sur le dossier.