Pascal Bérubé souhaite porter nos enjeux à Québec

Divers groupes ont profité du passage du député de Matane-Matapédia et chef parlementaire du Parti Québécois à Rouyn-Noranda pour jaser.

Pascal Bérubé s'est entretenu avec l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l'Union des producteurs agricoles (UPA) et différents CPE, en plus de rencontrer le Comité citoyen de protection de l'esker, de La Motte.

Il explique ce qui est ressorti des rencontres avec les CPE.

« Il y a clairement une demande. Uniquement sur le territoire de Rouyn-Noranda, il y a 500 enfants en attente d'une place en CPE. Ça démontre que le premier choix des parents est les CPE et non les maternelles 4 ans. Si les deux députés de la CAQ en Abitibi-Témiscamingue sont fidèles à ce qu'ils entendent sur leur territoire, comme nous avons réalisé très rapidement, ils vont demander de prioriser le réseau des CPE. »

-Pascal Bérubé, chef parlementaire du Parti Québécois

Le PQ est le deuxième groupe d'opposition et le premier groupe de proposition à l'Assemblée nationale.

Pascal Bérubé mentionne comment il peut aider notre région sur le plan politique.

« Il n'y aura jamais trop d'alliés pour l'Abitibi-Témiscamingue quand vient le temps de parler des enjeux, de la connaissance du territoire et des priorités. Il y aura des alliés au Parti Québécois qui vont questionner le gouvernement, faire en sorte que les enjeux de la région soient portés à Québec. Je repars avec un bagage important de connaissances sur toutes sortes d'enjeux. J'aurai pu parler de la santé dans Abitibi-Ouest où il y a une crise présentement. On entend porter ça à l'Assemblée nationale. »

-Pascal Bérubé, chef parlementaire du Parti Québécois