'Personne n’inspecte 100% des bâtiments' - Sylvain Lamothe

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) réplique au Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). Le Syndicat estime que 90% des immeubles ne sont plus inspectés en Abitibi-Témiscamingue par faute de personnel. Il estime également qu'il y a maintenant un seul inspecteur pour desservir la région.

Toutefois, la Régie dément ces informations.

« La Régie du bâtiment n'inspecte pas 100% des bâtiments au Québec parce que ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Je n'ai aucune idée d'où provient ces pourcentages parce que ce n'est pas le reflet de la réalité. La Régie n'a pas la responsabilité d'être un surveillant de chantier. Ça, c'est la responsabilité du donneur d'ouvrage d'engager des ingénieurs ou des gens. C'est mal comprendre la fonction et la réalité de la Régie du bâtiment. »

-Le porte-parole à la Régie du bâtiment du Québec, Sylvain Lamothe

Sylvain Lamothe en ajoute en rapport au manque de personnel en région.

« Ce n'est plus vu par rapport à un élément géographique. L'inspecteur est appelé à aller inspecter partout, peu importe d'où il est basé. Les interventions ne sont pas faites uniquement sur un territoire géographique, comme c'était le cas dans le temps. L'idée, c'est d'avoir une meilleure couverture, un meilleur équilibre, donc les inspecteurs sont appelés à aller là où il y a un besoin. »

-Sylvain Lamothe

Un travailleur, qu'il soit de Montréal, Gatineau, Québec ou de l'Abitibi-Témiscamingue, doit aller sur la Côte-Nord, s'il y a une demande, estime Sylvain Lamothe, en exemple.