Retard à prévoir pour le Château Marie-Ève

Les travaux exploratoires au Château Marie-Ève de Val-d'Or ont réservé une mauvaise surprise à la direction de La Piaule.

C'est que l'entrepreneur qui a ouvert quelques murs confirme la présence d'amiante ainsi que de plombs dans la peinture à certains endroits.

Il faudra donc consolider le plan d'architecture, le faire approuver par la SHQ et lancer les travaux.

L'ancien bar va éventuellement devenir un bloc à logements pour une clientèle à risque d'itinérance.

C'est un projet de plus de sept millions de dollars soutenus par tous les paliers de gouvernement.

L'ouverture devrait se faire à la fin de 2019.