Saganash demande la démission d'une sénatrice

Le député d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Roméo Saganash, demande la démission de la sénatrice conservatrice Lynn Beyak.

Mardi, au sénat, la sénatrice a affirmé que malgré les erreurs commises, il y avait de bonnes intentions derrière les pensionnats autochtones.

Roméo Saganash n'a pas digéré ses propos, puisqu'il a lui-même été enlevé à ses parents et envoyé dans un pensionnat.

Rappelons que dans son rapport déposé en 2015, le comité vérité et réconciliation a employé le terme de génocide culturel pour décrire le sort qu'on vécu les enfants autochtones dans les pensionnats.

En Chambre, Roméo Saganash a interpellé la ministre des Affaires autochtones et du Nord, Carolyn Bennett :

« Il n'y a jamais un côté bon ou correct pour un génocide. Je sais que la ministre se joint à moi pour condamner les propos, mais il faut aller plus loin. Je demande à la ministre Bennett de demander la démission de Lyne Beyak ».