Sept organismes Centraide ne formeront plus qu'un

Sept organismes Centraide de partout au Québec, dont celui en Abitibi-Témiscamingue, fusionneront à compter de janvier 2018.

La transformation permettra notamment de faciliter la collecte de dons redistribués dans le milieu et mieux soutenir les organismes communautaires qu'ils appuient.

En plus de l'Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec, les régions du Centre-du-Québec, de la Mauricie, de Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides, de Lanaudière, de Richelieu-Yamaska et du sud-ouest du Québec seront touchées par les changements.

Les dirigeants de Centraide ont décelé un retard dans le développement technologique, des besoins accrus de la population et des attentes des différents partenaires afin de justifier le changement organisationnel.

Le président du conseil d'administration de Centraide Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec, Jean-François Lécuyer : 

« Tout ce qui est administration sera chapeauté par une PDG suprarégionale. Tout le reste demeure régional. La collecte de fonds restera régionale et l'argent récolté restera régional. On divise sur le territoire les différents employés, et ça permettra à nos DG et nos directeurs de campagnes de faire de meilleures campagnes, des campagnes optimisées et d'aller sur le terrain plus souvent ». 

Le projet doit être soumis à l'automne et le nouveau modèle de gouvernance pourrait entrer en vigueur à compter de janvier 2018.

Rappelons que Centraide Abitibi Témiscamingue et Nord-du-Québec a recueilli 755 028 $ en 2016, des chiffres en diminution depuis 2010.