Stewart Ruperthouse en liberté le temps du procès

Le présumé trafiquant de drogue de Pikogan, Stewart Ruperthouse, a été remis en liberté le temps du processus judiciaire. 

Il fait face à des accusations de trafic de stupéfiants, possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic et de bris de conditions dans un dossier de menaces. 

L'homme de 26 ans a été expulsé de la communauté de Pikogan par le Conseil de bande lorsque les accusations ont été déposées, il y a quelques semaines.

Ruperthouse devra respecter plusieurs conditions, notamment de garder la paix, ne pas se trouver sur le territoire de Pikogan, respecter un couvre-feu et ne pas consommer d'alcool et de drogues. 

Il devra également suivre une thérapie pour régler ses problèmes de consommation. 

Son dossier sera de retour au tribunal le 18 avril. 

Rappelons que Stewart Ruperthouse avait été intercepté par des policiers à Amos dans la nuit du 2 mars. De la cocaïne, du cannabis, des comprimés, possiblement de la méthamphétamine, et de l'argent avaient été saisis sur lui.