TC Media coupe deux postes de journalistes en région

TC Media abolit deux postes de journalistes en Abitibi-Témiscamingue. Un à Val-d'Or, l'autre à Rouyn-Noranda. 

À l'ensemble du Québec, on parle d'une vingtaine de postes qui ont été abolis.

Cette décision fait suite à l'annonce de la mise en vente de 93 journaux du Québec et de l'Ontario par la compagnie la semaine dernière. 

Le président syndical des journalistes du journal La Frontière à Rouyn-Noranda, Thierry Denoncourt, admet que la nouvelle a été un choc pour tout le monde.

Il en a profité pour lancer un message au gouvernement. 

« La situation est urgente pour l'information en région en général et pour les hebdos en particulier. Tout le monde sait qu'il y a une crise. Pour la population, c'est important la diversité des médias, donc je crois que le gouvernement doit constater la gravité des choses que ce serait une bonne idée d'agir ». 

En région, TC Média possède les journaux L'Écho Abitibien, La Frontière et le Citoyen.