Transport scolaire : la CSOB s'excuse

Les parents d'élèves fréquentant une école de la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois étaient nombreux ce matin à exprimer leur mécontentement. 

C'est que les dirigeants de la CSOB ont annoncé à 7 h 50 que le transport scolaire était annulé en raison de la pluie verglaçante, laissant très peu de temps aux parents de trouver une différente alternative. 

À la commission scolaire, on nous explique que le transporteur, Autobus Maheux, a fait une première analyse de l'état de route à 6 h ce matin (lundi) et celle-ci indiquait que l'état de transport était relativement bon. 

Ce n'est que vers 7 h, dès que les premiers autobus ont pris la route, que les dirigeants ont constaté que l'état des routes s'était détérioré. 

Pourtant, les autres commissions scolaires en Abitibi-Témiscamingue avaient toutes annoncé leur choix d'annuler le transport plusieurs heures plus tôt. 

À ce sujet, la directrice générale de la CSOB, Johanne Fournier : 

« C'est une décision qui se prend conjointement. On est sur le terrain avec Autobus Maheux, on est sur un grand territoire et parfois la température peut être bonne ici, mais moins bonne ailleurs. Quand on a fait les analyses, si la situation dès le départ n’avait pas été bonne, on aurait tout de suite ordonné un arrêt de transport, on n’aurait pas attendu à 7 h 50 ». 

Johanne Fournier soutient que le protocole pour décider s'il y aura du transport scolaire lors de journées comme lundi est bon.

Elle a toutefois tenu à présenter ses excuses aux parents : 

« Est-ce qu'on va se redonner d'autres paramètres pour faire notre choix d'arrêter ou non le transport? On va en discuter avec le transporteur. On est extrêmement désolé des inconvénients que ça a causés aux parents. On est très conscient que d'avoir fait un arrêt a cette heure-là, ça créait une désorganisation auprès des familles ».