Un comité sur le patrimoine pour Bourlamaque?

Un comité du patrimoine pour le village minier de Bourlamaque de Val-d'Or pourrait voir le jour. 

Le conseil, composé de plusieurs experts et qui relèverait directement de la Ville, aurait comme mandat d'instaurer des règlements afin de préserver l'attrait touristique. 

Val-d'Or étudie présentement la possibilité d'effectuer des changements mineurs dans le secteur et le comité voudrait travailler en collaboration avec la Ville afin de préserver le côté historique des résidences. 

Un élu municipal siégerait sur le conseil, de même que différents experts. 

La résidente de Bourlamaque et porte-parole du comité, Maude Gélinas : 

« Les résidents sont très fiers de leur quartier, donc il faut s'assurer de le préserver. Je pense que c'est quand les gens qui viennent de l'extérieur et qu'ils visitent le village minier, ils trouvent ça très impressionnant, et c'est là qu'on se rend compte qu'on l'a dans notre cour, mais qu'on ne s’en rend pas compte. Ça aussi cela pourrait faire partie des choses, peut-être de rendre l'accès plus facile, plus agréable, pour donner la chance aux gens de se promener et d'en apprendre plus sur l'histoire de Val-d'Or ». 

De son côté, le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, se dit prêt à travailler de concert avec les résidents du quartier : 

« C'est un des principaux attraits touristiques de la région, avec le Refuge Pageau. Maintenant, le problème qu'il y a, c'est que les maisonnettes ont été construites en 1934-35 et il y a des problèmes assez sérieux dans certains cas et il y a des travaux qui ont été amorcés pour réaliser des travaux majeurs ». 

Les modifications légères de la ville reposent actuellement sur l'identification des couleurs de finis et le choix des matériaux à utiliser pour effectuer les travaux.