Un nouveau programme adapté aux réalités de la gestion en contexte autochtone à l'UQAT

L'École nationale d'administration publique, le Conseil en Éducation des premières nations, l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue s'unissent et offrent maintenant des programmes de 2ème cycle en administration publique adaptés aux réalités et aux enjeux de la gestion en contexte autochtone.

Hugo Asselin directeur de l'école d'études autochtones à l'UQAT: 

«Ils vont pouvoir mieux gérer les enjeux et les défis auxquels ils font face à tous les jours dans leur travail. Et le fait que l'on combine des étudiants autochtones et non-autochtones, ça favorise le "vivre-ensemble"»

Selon l'UQAT, de tels programmes comportent également plusieurs autres avantages, notamment l'apport d'une compréhension des enjeux de la gouvernance, de la politique publique, de l'administration et de la gestion en contexte autochtone. 

Affaires autochtones et Nord du Canada finance le projet à la hauteur d'une somme de 1,1 million de dollars, alors que le Secrétariat aux Affaires autochtones du Québec a consenti une somme de 30 000$. 

Par ailleurs, une première cohorte d'étudiants, provenant majoritairement de diverses nations autochtones, a débuté le programme cet automne.