Un Rouynorandien toujours en lice pour devenir l'un des deux prochains astronautes canadiens

Le nom du Rouynorandien Charles-Philippe Lajoie figure toujours parmi les aspirants candidats à devenir l'un des deux prochains astronautes canadiens. 

En compagnie de 16 autres personnes, il passe aux derniers tours du processus d'évaluation de l'Agence spatiale canadienne.

L'ASC se prépare à participer avec les agences spatiales du monde entier à de futures missions dans l'espace lointain. 

Deux aspirants astronautes seront sélectionnés d'ici l'été.

Pour être choisis, les candidats devaient répondre à des critères très stricts. 

Ils doivent être en excellente santé, avoir une formation universitaire en science, en génie ou en médecine et posséder une variété d'acquis.

Les candidats passeront une série de tests pour évaluer leur pensée critique, leur raisonnement analytique, leur créativité, leur forme physique, leur résilience et leur capacité de travailler en équipe dans des conditions extrêmes.

La campagne de recrutement d'astronautes du Canada a été lancée en juin 2016. Le nombre de postulants souhaitant faire partie de la prochaine génération d'explorateurs spatiaux s'est élevé à 3772.

Charles-Philippe Lajoie habite maintenant le Maryland aux États-Unis,

Il possède un doctorat en physique et astronomie de l'Université McMaster.

Le Rouynorandien travaille présentement sur le télescope spatial James-Webb, un projet dirigé par la NASA et les Agences spatiales canadiennes et européennes.